Une muséologie nouvelle pour des hommes nouveaux: identités et globalisation

  • Alfredo Tinoco Universidade Lusófona de Humanidades e Tecnologias

Resumo

Si on veut trouver les racines les plus profondes du Mouvement pour une Nouvelle Muséologie il faut retourner jusqu'aux années d'après - guerre lorsque les gens, horrifiés par la destruction sans précèdent, regardant I' effacement de son passé, même le plus récent, et s’interrogeaient sur l'avenir. Les années cinquante et soixante ont vu naître et se développer des mouvements pour la défense des libertés et pour la "réalisation démocratique des aspirations collectives.Jusqu'alors cloisonné dans ses valeurs traditionnelles et dans la suprématie des uns et l'oubli des autres, le monde voit naître de nouveaux rapports de force, le plus souvent sous l'ombrelle de grandes organisations internationales vouées à l'union des peuples.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##
Publicado
Apr 3, 2012
Como citar
TINOCO, Alfredo. Une muséologie nouvelle pour des hommes nouveaux: identités et globalisation. Cadernos de Sociomuseologia, [S.l.], n. 42, apr. 2012. ISSN 1646-3714. Disponível em: <https://revistas.ulusofona.pt/index.php/cadernosociomuseologia/article/view/2822>. Acesso em: 17 aug. 2019.

Leia mais artigos do mesmo autor(s)

1 2 > >>